Retour gagnant !

Chaleur de plomb ce dimanche sous les éverites de la Plaza Henri Remazeilles, rien de tel pour digérer le pot au feu Loubérin, spécialité incontestable de cette cité coursayre.

C’est l’heure du premier paséo de la saison pour l’équipe de compétition de la devise jaune et noire, du monde partout…la taquilla se porte à merveille en ce début de saison pour les premières courses challenge !

Il est sûr que l’affiche est attrayante, 3 champions de France réunis, malheureusement le seul à se produire sera le tenant du titre. Il a d’ailleurs tenu son rang avec deux sorties supérieures, et une première place à l’escalot. L’autre attente du jour est certainement Cyril Dunouau, revenu aux côtés de Michel Agruna qui l’a fait débuter au plus haut niveau. Là encore, sa maîtrise face à la corne d’or prouve qu’il va falloir compter sur lui cette saison !

Il en reste un qui s’est illustré, comme étant au mieux de sa forme, c’est bel et bien Jean Ducassou. Le ganadero l’avait chuchoté « je me dois de le faire revenir à son niveau ». Quelle agréable après-midi pour lui et tous les aficionados qui le soutiennent unanimement à chaque duel. D’entrée il se présente devant Fandiña et SuperBabé avec classe et envie ! Une pensée me murmure qu’il risque nous surprendre…

Après l’entracte ô combien appréciée, la surprise arrive, le jeune Mugronnais se présente sans complexe devant la sérieuse et imposante Vaya Con Dios ! Quelle série, une attente parfaite, une rotation au millimètre, pour des figures à émotion, amplement saluées par le public. Deux écarts bonifiés viendront récompenser le travail effectué. Jean rejoint le centre piste pour saluer avec le sourire comme on aimerai le voir plus souvent, accompagné par le cordier temporaire Laurent Deyris protagoniste incontestable de cette réussite.

Par la suite il ne rechigne pas à la tâche et vient prendre un relais devant Burracca difficile à cerner, tentant même un écart coté non protégé, malchanceux il repart prendre une revanche la rage au ventre devant des gradins conquis à sa cause ! Une troisième place, ô combien méritée vient récompenser son éclat du jour.

Cette première est un succès considérable pour l’ancien élève de Jean Marc Lalanne, pouvu que ça dure, là … c’est tout le mal que l’on peut lui souhaiter !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s