Vin d’Honneur #13

Avec une météo comme on l’a connue ce week-end, il existe différents cas de figures : soit l’on a un toit sous lequel s’abriter comme à Castel-Sarrazin, et Montsoué avec leurs voisins de Saint Loubouer, soit on tente le tout pour le tout en faisant course malgré tout comme à Mazerolles, soit on reporte au lendemain comme à Caupenne. Vous l’aurez compris il existe plein de cas de figures différents. Malheureusement, Gazaupouy a hérité du plus mauvais : celui de l’annulation : pas de course donc pour la Ganaderia Dargelos ce week-end. Attardons nous alors sur les spectacles qui eux ont bien eu lieu !

Bienvenue dans le Vin d’Honneur, 13ème édition !

Concours Maynus / La Mecque à Castel-Sarrazin :

Retrouvez un article spécialement dédié juste ici : https://entracte.co/2019/05/23/concours-maynus-la-mecque-a-castel-sarrazin/

Pôle Espoir à Mazerolles :

Malgré le mauvais temps du jour, il en fallait plus pour décourager les jeunes écarteurs et leur Chef de Cuadrilla Bastien Moity pour annuler leur spectacle prévu dans les arènes de Mazerolles montées pour l’occasion. C’est d’ailleurs sous la pluie que s’est déroulée une bonne partie du spectacle.

On le sait le Pôle Espoir a connu de grands changements cet hiver et le groupe a été assez remanié avec l’arrivée de jeunes première année en plein apprentissage, sous la houlette du nouveau Chef Bastien Moity fort de son expérience au sein de l’école taurine fédérale. Parmi ces première année, on trouve Anthony Lacazedieu et Lilian Lapassade qui apprennent course après course. Ce dimanche, c’est alors pour deux sorties devant la jolie Granière qu’ils ont eu l’occasion de s’exprimer.

Anthony Lacazedieu a été intéressant sur ses cinq attaques. Il continue son apprentissage. Lilian Lapassade a lui été moins en réussite puisque sur ses huit figures il connaitra très souvent la chute mais terminera par son meilleur de l’après midi.

Lui aussi écarteur de première année, Hugo Jourdan a été opposé aux expérimentées Floriana et Maraville, sans jamais parvenir à retrouver la réussite qui lui avait permis de décrocher un prix à Horsarrieu un mois plus tôt.

Au final, ce sont les deux « anciens » du jour qui se sont le plus mis en avant avec Damien Betous Carrère et Camille Rol, ce dernier qui après avoir débuté Granière est venu s’accaparer la sortie de la vache sans corde pour une série correcte, lui qui n’en est pas encore un habitué, et comme l’on est jamais mieux servi que par soi même c’est lui qui est venu attraper une coursière réticente à rentrer dans sa loge.

On le retrouvera ensuite devant Ibanite qu’il partagera avec Corentin Virepinte avec au passage un bel écart intérieur avant de finir sa course pour une série en duo avec Damien Carrère devant Morante, un Damien Carrère pas en grande réussite sur cette sortie mais qui sera le principal artisan de cette après midi avec pas moins d’ une vingtaine d’écarts et surtout une belle sortie devant Maraville, lui qui s’était présenté devant Floriana pour débuter la course, ainsi que pour y mettre un terme, du moins concernant la partie écart puisque c’est Théo Verdié qui a conclu ce spectacle devant Cobalède qu’il aura sautée par deux fois avec beaucoup de mérite vu les conditions nous proposant alors l’intégralité des quatre sauts de compétition.

En résumé, la jeune équipe de Bastien Moity a eu du mérite de se produire dans ces conditions et aura su honorer le comité de leur invitation. Damien Carrère le plus présent de l’après midi remporte le premier prix de la journée.

La Mecque à Caupenne

Preuve de la motivation de toute l’équipe et de toute la Ganaderia pour faire course à Caupenne, Les Amis de la Ganaderia de La Mecque ont décidé de prendre en charge le lundi soir la course annulée de la veille pour honorer le Comité de Caupenne.

Seulement ce report était plutôt inattendu pour moi et je n’ai donc pu assister au spectacle. C’est pourquoi je vous conseille le superbe reportage photo de Jean-Claude Dupouy (http://www.pickwicq.fr/page807.html) ainsi que le compte-rendu sur le site Course Landaise Magazine (https://www.mpcourselandaise.com/blog/)

Le coin Challenge :

Armagnacaise à Montsoué : 318,50 points

La course de Gazaupouy ayant été annulée pour cause d’intempéries, c’est à Montsoué, ou du moins à Saint Loubouer qu’il fallait se rendre ce Dimanche pour assister à une course de compétition. Un spectacle assuré par la Ganaderia Armagnacaise dont nous connaissons l’attachement avec les terres souémontaines et donc pour lequel la Cuadrilla Alexandre Duthen n’avait pas vraiment le droit à l’erreur. Chose qu’ils ont très bien réussi comme nous alors le voir avec le déroulement de la course.

Il y avait pourtant meilleure manière de débuter que cette chute de Xavier Piraube sur Txabi. Le jeune écarteur s’en relèvera pour poursuivre la série avec Elias Dumon avant que Rémi Latapy ne vienne sur son deuxième passage devant la jolie Perla tourner un bel écart intérieur annonciateur de la seconde partie. Une sortie qu’il a partagé avec un Maxime Dessa qui se mettait en jambes avant la sortie d’une de ses anciennes partenaires privilégiées Mendoza, dont la corne avait été recollée. Malheureusement on ne peut pas toujours faire des miracles et dès le premier contact avec la talenquère la corne n’a pas résisté au choc pourtant très léger. 

C’est donc Bohéma qui fait son entrée en piste, et Maxime qui se représente devant pour un écart dangereux, la coursière allant chercher haut l’écarteur lui infligeant un coup de pointe dans le coude. Maxime reviendra en serrant les dents tourner quelques belles figures avant de laisser le relais à Elias Dumon pour assurer trois passages.

Avant cela sortaient les deux vaches jeunes proposées par la Ganaderia. Si nous passerons rapidement sur la vache de l’avenir travaillée par Gaëtan Labaste (5 écarts) et Louis Ansolabéhère (une rondade), qui n’a pas donné le rendement espéré de par un comportement plutôt étrange, nous nous attarderons plutôt sur une superbe sortie de la vache sans corde travaillée par le Chef de Cuadrilla et spécialiste Alexandre Duthen qui a su rapidement prendre la mesure de cette jeune bête pour lui tourner trois écarts de qualité, en s’offrant même le luxe de nous offrir le meilleur pour la fin.

Dans la lignée de cette sortie, Gaëtan Labaste relayé par Maxime Dessa nous ont offert un très beau final de première partie devant Corella. Si Maxime a tourné deux bons passages, c’est surtout Gaëtan qui a su nous régaler avec une très bonne deuxième attaque et un troisième encore supérieur à l’intérieur lui valant deux écarts de qualité sur la sortie.

La seconde partie a commencé plutôt tranquillement avec les sorties en solitaire de Rémi Latapy devant Nerva et de Maxime Dessa face à Corcha. Des séries régulières entrecoupées respectivement d’un saut de l’ange et d’un périlleux de Luis Ansolabéhère. Une sortie de Nerva tout de même plus intéressante sur les attaques côté loges tandis que Corcha semblait avoir un rendement légèrement en deçà de ce à quoi elle nous a habitués en ce début de saison.

Alors qu’Algeria retrouvait son partenaire Alexandre Duthen pour une sortie des plus classiques à laquelle a pris part Elias Dumon, Louis Ansolabéhère se présentait ensuite pour sa deuxième sortie au dessus de Cara Blanca. Après avoir corrigé les quelques soucis d’axe que le jury lui reprochaient en première partie, il assure alors un joli score de 29 au dessus de cette vache très bien présentée.

Puis vinrent les trois marraines de la Ganaderia pour un final qui valait largement le déplacement.

Tout commençait d’abord par certainement la plus compliquée : Figura. Battue à la sortie des loges par Gaëtan Labaste, elle ne manquera pas de prendre sa revanche dès le départ suivant en venant le faucher avec sa patte avant. Placée face aux loges, elle permettra à Gaëtan deux jolies revanches avant de laisser la place à Maxime Dessa qui l’imitera d’abord avant de lui aussi terminer au sol sur les deux figures suivantes. C’est alors Gaëtan Labaste qui vient la tromper à l’intérieur avant de signer un très bon dernier et obtenir ainsi deux écarts comptant pour le trophée Bernard Huguet.

Devant Bonite, son partenaire Rémi Latapy se présente au centre de la piste. Et alors que la très bonne Union Musicale Samadétoise entame les premières notes de « Fiesta Pagana », Rémi tourne à son deuxième écart un splendide écart intérieur plein de technique et bien évidemment pointé au maximum. Sur cette euphorie Rémi continuera une jolie série relayé par son Chef de Cuadrilla Alexandre Duthen après un pieds-joints de Louis Ansolabéhère.

Enfin, ce sont Gaëtan Labaste et Maxime Dessa qui se sont représentés pour partager la sortie de Guadalajara pour une sortie des plus régulières malgré une chute de Maxime Dessa qui aura ensuite l’honneur de venir mettre un terme à cette jolie course.

Les entraineurs David Loupien et Gaël Forfert épaulés de Yann Brocaires ont été des plus efficaces, tout comme Didier Latapy mis en valeur avec cette fin de course à émotion.

L’écart de la journée pour Rémi Latapy. Photo Jean-Claude Dupouy « Pickwicq »

En résumé, si la course a commencé plutôt tranquillement, la sortie de la vache sans corde et de Corella nous laissaient présager une grande deuxième partie. Si la première moitié de cette dernière était régulière, ce sont les trois dernières coursières de la journée qui nous ont apporté le lot d’émotions attendu lorsque l’on se rend à une course, nous laissant ainsi sur une très bonne impression. Rendez-vous le Samedi 1er Juin à Boos pour la suite de la saison Rouge et Noire.

Les Tops/Flop

Les Tops :

  • La motivation du Pôle Espoir et de La Mecque qui ont respectivement maintenu et reporté à leur charge leur spectacle afin d’assurer la course en ce week-end au temps capricieux.
  • Les trois dernières sorties de la course de Montsoué ont apporté de l’émotion au public présent

Le Flop : Malheureusement la course de Gazaupouy n’a elle pas pu avoir lieu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s