Vin d’Honneur #15

La saison avance, la liste des courses se rallonge… les compte-rendus aussi. Pour éviter les articles dont on ne voit pas la fin, le Vin d’Honneur se divise : sa version traditionnelle traitera désormais uniquement des 4 équipes de compétition, alors qu’une version « Le coin secondes » fera le compte rendu des courses de seconde, de promotion et de l’avenir. Bonne lecture !

Bienvenue dans le Vin d’Honneur, quinzième édition !

Deyris à Bascons : Démonstration

La Course des Pitchouns de Bascons, grande tradition de ce début de temporada, accueillait pour sa démonstration cette année la devise verte et blanche de la Ganaderia Deyris.

Au menu de l’après midi un lot de bétail logiquement adapté pour un spectacle qui se voulait rapide et brillant.

En première partie nous avons assisté principalement à des sorties partagées entre deux acteurs dont nous retiendrons pour chaque sortie : l’écart intérieur de Cédric Desclaux devant Segnorite après une chute lors de la première sortie de cet après-midi, une coursière débutée par Louis Navarro ; la très belle série de Jérôme Costarramone devant Serena ponctuée d’un intérieur après les trois écarts de Romain Clavé qui seront d’ailleurs ses seuls de l’après-midi ; la série de Baptiste Pleignet devant Loyda, qui se verra relayé après sa chute par le Chef de Cuadrilla Christophe Avignon pour un intérieur avant que Baptiste revienne pour lui aussi conclure la sortie côté corde. Lui aussi en renfort suite aux absences de Loïc Lapoudge et Louis Giacomin, Ugo Lalanne nous a montré malgré ses deux chutes de belles prédispositions devant Mexicane dans un style très reconnaissable, lui qui débute cette saison en boléro.

Pour conclure cette brillante première partie, c’est Jérôme Costarramone, sélectionné pour le Festival Art et Courage qui a eu l’occasion de s’entrainer devant la vache sans corde avec des figures supérieures sur la corne gauche.

Dans une seconde partie express débutée par Cédric Declaux et Christophe Avignon devant Tarragone, Nous avons vu les sorties en solo de Louis Navarro devant la jeune Zébra travaillée monter-descendre avec des attaques sur le saut, puis de Baptiste Pleignet pour Lorca qui devra être rentrée après quatre figures seulement. Pour conclure la course, nous avons eu l’une des meilleures sorties avec Jérôme Costarramone et Ugo Lalanne se partageant la série de Marbella pour des attaques au plus près.

Les sauteurs David Laplace et le Champion de France Kevin Ribeiro ont été omniprésents au cours de la journée en assurant surtout le spectacle lors de leurs deux sorties dédiées au dessus de Nala.

En résumé, un spectacle dynamique qui a certainement plu aux enfants ayant participé au projet gascon et à leurs accompagnateurs pas forcément familiers avec notre art Gascon.

Le Coin Challenge

Dargelos à Larbey : 297,75 Points.

Après l’annulation de la course de Gazaupouy, la Ganadéria Dargelos retrouvait la compétition ce samedi du côté de Larbey sous une chaleur de plomb. Thomas Marty assure l’intérim en Chef de Cuadrilla pour pallier l’absence de Nicolas Commarieu toujours convalescent, alors qu’Ulrich Texier remplace Nicolas Morandin.

Pour débuter la course, les deux jeunes coursières Durandine et Belissima ont été respectivement travaillées par Florian Lahitte et Maxime Gourgues pour la première, puis par Damien Lucbernet pour la seconde venant nous offrir deux écarts intérieurs.

Le chef du jour Thomas Marty se présente alors devant une très jolie vache de l’avenir pour des attaques placées très intéressantes : coursière à revoir.

Devant la vache sans corde, c’est Thibaut Busquet qui se présente pour une sortie régulière.
Nous avons eu l’occasion de voir Bastien Lalanne et Maxime Gourgues travailler trois sorties en duo avec par deux fois la rapide Zapatère pour des sorties très propres, la seconde terminée par un écart tourniquet de Maxime Gourgues, puis nous les avons retrouvés face à Diamente pour une sortie compliquée, la coursière se retournant systématiquement après l’écart et c’est donc avec grand mérite que Maxime Gourgues est allé chercher deux écarts comptant pour le trophée Bernard Huguet.

Le fait marquant de ce début de deuxième partie débutée par Thibaut Busquet et Florian Lahitte devant Favorite, c’est la chute sur tentative de périlleux de Guillaume Vergonzeanne au dessus de Taurine, lui qui avait déjà eu une alerte sur cette même figure lors de la première sortie sauts. Il ne se représentera pas au centre de la piste mais viendra participer au paséo final avec ses coéquipiers. C’est donc Mathieu Michelena qui assurera la seconde sortie imposée.

Cette course de Larbey sera également marquée par le retour à la compétition de la marraine Fidelia. Lui qui n’avait jusqu’alors effectué que 5 écarts devant Océane en fin de première partie, c’est Ludovic Lahitte, renfort de choix de la Ganadéria qui viendra la débuter, mais il sera surpris et pris par l’épaule et la patte de la coursière. Le vaillant Damien Lucbernet vient alors assurer quatre relais avant que Ludovic ne revienne pour régaler le public avec trois écarts retenus pour le Trophée Bernard Huguet dont un pointé au maximum !

Pour conclure cette course, Thibaut Busquet se présente devant Evora relayé par son chef Thomas Marty, ce dernier qui sera malmené par la coursière contre les planches. C’est donc Thibaut qui viendra apporter la conclusion à cette course.

En résumé, les courses se suivent et se ressemblent difficilement pour les sang et or qui, il me semble, n’ont toujours pas terminé de course au complet depuis le début de leur saison… Saluons tout de même Maxime Gourgues, vainqueur du jour grâce à ses séries devant Zapatère et Diamente, ainsi que Ludovic Lahitte pour sa superbe série devant la marraine Fidelia.

Armagnacaise à Boos : 304,125 Points & Momuy : 286,25 Points.

Boos

Une course de compétition à Boos, cela n’était jamais arrivé, ils l’ont fait, et ce grâce aux très jolies nouvelles arènes de ce petit village, dont le maire M. Alain Dupau a été honoré de la médaille de la reconnaissance de la Fédération.

La pluie de l’année passée avait laissé place à une chaleur écrasante, empêchant alors les tribunes de se garnir plus généreusement.

Côté piste, la cuadrilla enregistrait le retour de l’omniprésent Laurent Darrouzès, qui s’est même permis un saut de l’ange en seconde partie pour retrouver les sensations. Un véritable atout pour cette équipe.

La course avait alors débutée avec les jeunes Elias Dumon et Xavier Piraube devant Amaya avec un intérieur d’Elias après une chute sur sa première feinte. On les retrouvera en seconde partie face à Poca Pena avec une chute et un intérieur chacun au cours de la sortie principalement réalisée par Xavier Piraube.

Rémi Latapy, qui avait commencé la course aux côtés de Gaëtan Labaste réalisant notamment un intérieur à PuertaGrande se présente face à la vache de l’avenir avec un superbe intérieur dès le deuxième passage puis enchainera deux figures en monter descendre. Avant la traditionnelle rondade de Louis Ansolabéhère il se représentera pour une agréable fin de série, le dernier étant supérieur.

Dans la lignée de cette jolie sortie, le chef Alexandre Duthen enchaîne avec une superbe sortie devant la vache sans corde réussissant deux écarts bonifiés dont un pointé au maximum et une série des plus plaisantes.

Rémi très en vue en première partie se présente de nouveau, cette fois ci accompagné de Maxime Dessa devant la prometteuse Perla. Si Maxime passe à l’intérieur, Rémi n’aura pas la même chance mais il obtiendra un bonus à l’extérieur.

La première partie se termine avec le classique duo Duthen-Estrella d’une extrême régularité.

En seconde partie, les larges Nerva et Verona sont attaquées principalement par Gaëtan Labaste, lui aussi très régulier surtout devant Verona.

Face à la non moins large Lorenzaga, Rémi Latapy débute par une chute mais se venge avec un superbe intérieur comptant pour le trophée Bernard Huguet.

Pour conclure la course, ce sont les prometteuses Bohema et Corella. La première rousse est débutée par Maxime Dessa, qui chute sur tentative intérieure avant de laisser son chef Alexandre Duthen prendre la mesure de la coursière.

Enfin devant la noire Corella, Alexandre Duthen apporte quelques relais à un Gaëtan Labaste s’offrant deux figures pour le trophée Bernard Huguet

Momuy

Le lendemain, la cuadrilla Alexandre Duthen avait rendez-vous à Momuy, l’une des places fétiches de la devise rouge et noire.

Quasiment à domicile, c’est alors le chef Alexandre Duthen qui débute le spectacle devant Préciosa accompagné de Xavier Piraube.

Alexandre se présente ensuite devant la vache sans corde. Mais malheureusement celle-ci s’écorne contre le refuge avant le premier écart. Elle devra être rentrée après le coup du lasso de Gaël Forfert et, comme le règlement l’indique, 10 points (seulement) seront attribués à la sortie… Difficile de garder de la motivation après ça, mais les rouge et noir ont assuré le spectacle jusqu’au bout.

Juste avant Gaëtan Labaste, diminué des coups pris la veille, attaquait la vache de l’avenir à la sortie des loges avant de réaliser une série monter-descendre y ajoutant un passage en dedans.

On le retrouve ensuite devant une Palomajera plutôt convaincante.

Comme la veille avec Estrella, Alexandre Duthen retrouve une de ses partenaires, Madrilène pour la série complète en fin de première partie.

La seconde partie fut une partie de solistes dont les principaux artisans auront été d’abord Maxime Dessa, face à une bondissante Corcha manquant de s’enfuir dans les rues de Momuy, puis devant la marraine Figura pour une série jamais évidente comme le montre la chute de Gaëtan Labaste venu en relais, puis Rémi Latapy qui s’est présenté devant Lorenzaga pour une sortie à l’image de son très bon début de saison avec le plein de confiance et une attaque à la sortie des loges puis un superbe intérieur qui fait certainement partie des trois figures retenues pour le Trophée Bernard Huguet. Il reviendra ensuite devant sa partenaire Bonite pour une sortie moins étincelante, la coursière n’ayant pas son rendement habituel.

Pour clore le spectacle, les deux voisins de Castaignos Maxime Dessa et Alexandre Duthen se sont partagés la sortie de Guadalajara pour une sortie assez classique.

Si Louis Ansolabéhère a manqué un périlleux en première partie au dessus de Carra Blanca, il s’est très bien rattrapé en seconde.

En résumé, entre chaleur et coup du sort, le week-end fut éreintant pour Alexandre Duthen et ses hommes. L’on peut regretter un règlement sévère concernant la sortie non effectuée de la vache sans corde. Soulignons tout. De même. La victoire à l’escalot de Rémi Latapy, extrêmement forte de symbole c’est dans ces mêmes arènes qu’il avait dû abandonner sur blessure ses coéquipiers pour le reste de la saison dernière.

Deyris à Monlezun-d’Armagnac : 317,375 Points.

Une fois encore, la Ganadéria Deyris a été portée par son trio de ce début de saison (Romain Clavé, Jérôme Costarramone et Louis Navarro), si bien que leurs trois autres coéquipiers (Christophe Avignon, Cédric Desclaux et Sébastien Gil) ne cumulent que 11 écarts du côté de Monlezun.

Si Jérôme Costarramone s’est accaparé seul (avec un saut de l’ange de Kevin Ribeiro) la sortie d’une vache de l’avenir pas très en course, c’est en duo avec Romain Clavé qu’il se sera illustré en première partie devant Amaya d’abord avec un très bon intérieur de Jérôme, puis face à Pomarezia, la grise qu’ils affronteront de nouveau en seconde partie pour du très bon travail.

Louis Navarro quant à lui a débuté le spectacle devant Guapa avec un intérieur à son troisième passage pour se venger d’une chute sur l’attaque précédente.

Il viendra ensuite devant sa partenaire Flamenque devant laquelle il obtiendra un écart comptant pour le Trophée du Mousquetaire. C’est avec Sébastien Gil, toujours présent pour pallier l’absence de Loïc Lapoudge et Louis Giacomin qu’il aura partagé ces deux sorties avant que le Champion de France de la spécialité ne se présente face à la vache sans corde, alternant sur les deux cornes et obtenant là aussi un écart pour le Mousquetaire.

C’est également lui qui débutera la seconde partie avec la sortie complète devant Aubana tournant au passage un écart intérieur. 

Au dessus d’Istra, attaquée par Romain Clavé et le chef Christophe Avignon, le Champion de France Kevin Ribeiro connaitra l’accrochage. Une chute sans grandes conséquences pour le jeune champion qui réalisera dans la foulée le score presque parfait de 31 points au dessus de Colorada.

Après une deuxième série devant Flamenque pour Louis Navarro, cette fois-ci relayé par Jérôme Costarramone qui connaitra la chute au cours de cette bonne sortie, c’est finalement Romain Clavé, le vainqueur du jour qui viendra dans sa série complète tourner trois écarts comptant pour le Trophée du Mousquetaire devant Paloma.

En résumé, le trio de leaders est en grande forme et le retour imminent de Loïc Lapoudge ne peut que donner le sourire aux verts et blancs lorsqu’ils se tournent vers la suite de leur saison.

Les Tops/Flops :

Les Tops :

  • La démonstration faite par les Pitchouns lors de la course de Bascons
  • Rémi Latapy qui vient remporter l’escalot un an après sa blessure à Momuy
  • Les retours gagnants de Ludovic Lahitte et Fidelia

Les Flops :

  • Une sans corde qui s’écorne n’est jamais une bonne nouvelle, d’autant plus lorsqu’aucun écart n’a été tourné devant. On peut regretter que le « bonus » de compensation ne soit que de 10 points alors qu’une sortie, même mauvaise, passera toujours le cap des 15 points, si ce n’est celui des 20.
  • Week-end difficile pour les sauteurs avec Guillaume Vergonzeanne et Kevin Ribeiro qui ont chuté, alors que Louis Ansolabéhère lui a connu un petit déséquilibre en l’air.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s