Jérôme Costarramone et Jean Ducassou : La confirmation ?

Outre le Champion Gauthier Labeyrie qui confirme son statut et dont nous aurons l’occasion de parler dans un prochain article, il y a deux autres jeunes espoirs qui profitent des opportunités qui leur sont laissées et qui font grandement parler d’eux en ce début de saison : le Champion des Jeunes 2017 Jérôme Costarramone et le très prometteur Jean Ducassou : focus.

Jérôme Costarramone : la continuité

Dès ses premiers entrainements hivernaux avec l’école taurine, ses qualités sautaient aux yeux et sa technique paraissait déjà bien rodée. Une attente des plus extrêmes et un jeu de jambes très efficace, Jérôme dispose de qualités naturelles dont il a su se servir pour se hisser en fin de saison parmi les participants au Championnat des Jeunes. Au matin de cette compétiton, le duel était annoncé entre les deux prodiges Gauthier Labeyrie et Jérôme Costarramone, et duel il y a eu. Mais ce jour là, le Peyrois était intouchable, insolent de réussite à l’intérieur que ce soit devant les coursières de son propre Ganadero Jean-Louis Deyris ou devant celles de la Ganadéria de La Mecque. 

Au cours de l’intersaison, Jérôme Costarramone, la tête sur les épaules et malgré ce titre précoce restera prudent, souhaitant poursuivre son apprentissage en prolongeant au sein de la cuadrilla de promotion des vert et blanc. Mais à l’échelon supérieur le jeune espoir est réclamé et après quelques discussions Jérôme se lancera finalement dans le grand bain, lui qui pour sa toute première course en compétition lors de la première saison s’était hissé à l’escalot. Une première pour découvrir donc, derrière les trois indéboulonnables leaders. Sur les gradins, on souhaite le voir plus régulièrement mais les marches sont difficiles à gravir et il faut savoir être patient.

C’est ainsi que en ce début de saison 2019, Jérôme se présente avec des ambitions : Loïc Lapoudge s’est fait opérer au cours de l’hiver et ne reviendra que pour Pentecôte. Trois mois donc pour profiter de la place laissée libre et montrer qu’il a les capacités de devenir un leader et pouvoir prétendre à participer aux échéances individuelles. D’abord surtout désigné pour affronter la vache de l’avenir, Jérôme n’hésitera pas à saisir sa chance et à se présenter devant les marraines de la Ganaderia comme par exemple devant Ibiza qui, jusqu’à présent, lui a donné quelque peu du fil à retordre. Régulièrement au dessus de la barre des 20 écarts, il formera avec Louis Navarro et Romain Clavé un trio de choc qui assurera de fort belle manière les spectacles en l’absence de leur leader. Il sera alors intéressant de regarder comment son rôle va évoluer maintenant que Loïc Lapoudge est revenu en grande forme et que les places devant les marraines seront alors de nouveau difficiles d’accès. Toujours est-il qu’avec sa participation au concours d’Aire sur l’Adour, son très bon début de saison a été récompensé et cette première participation individuelle en appellera certainement d’autres au cours de la saison.

Jérôme Costarramone. Photo : Jean-Claude Dupouy « Pickwicq »

Jean Ducassou : la révélation

Au cours des saisons 2015-2016, Jean fait ses gammes au Pôle Espoir dans une équipe des plus concurrentielles (la majorité évolue désormais en formelle) et il lui a fallu sortir son épingle du jeu. Très styliste, il a fait de ce style élégant sa force, et ses qualités de feinteur lui ont permis d’évoluer devant les vaches sans corde, n’hésitant pas non plus à se présenter devant les coursières les plus expérimentées. C’est certainement cette polyvalence qui a séduit les dirigeants des sang et or de chez Dargelos pour le faire signer pour la saison 2017. Malheureusement, cette première saison au plus haut niveau devra s’arrêter prématurément : chez lui à Mugron il chutera mal sur son bras et se cassera le coude. Une blessure le contraignant à une fin de saison anticipée et à patienter un long hiver pour revenir montrer ce dont il est capable. La seconde saison est celle que l’on connait de la Ganadéria Dargelos en général : une saison assez compliquée au cours de laquelle Jean affrontera lui aussi régulièrement la vache de l’avenir, mais fera également quelques pointes au dessus des 30 écarts, malheureusement ces prestations se dérouleront dans une période délicate de leur saison et elles seront alors quelque peu minimisées.

Cet hiver fut un hiver de changement du côté de Dargelos, et c’était alors le bon moment pour Jean de partir aux côtés de Cyril Dunouau et Julien Guillé chez les Jaune et Noir de la Dal. Un retour aux sources donc pour Jean qui retrouve son ancien coéquipier du Pôle Espoir devenu Champion de France.

Avant que cette saison 2019 ne commence, les bruits de couloirs frissonnaient déjà et il faut dire que ceux concernant Jean Ducassou n’allaient pas nécessairement dans son sens : dans une équipe très concurrentielle, beaucoup craignaient que Jean ne parvienne à tirer son épingle du jeu et soit cantonné à tout au plus une dizaine d’écarts par course.

Mais comme son homologue Jérôme, Jean a su d’entrée montrer qu’il fallait compter sur lui : Également mis en avant face aux vaches de l’avenir, il a profité d’une équipe très remodelée et d’un flottement de début de saison où la hiérarchie n’était pas encore installée pour démontrer toutes ses qualités et ses capacités à se présenter aussi devant du bétail sérieux, capacité qu’il avait trop peu souvent eu l’occasion de montrer sous les couleurs sang et or. Jean est donc bien présent et prêt à en découdre avec tout type de bétail qui lui sera proposé pour montrer qu’il compte bien faire partie des figures qui compteront demain dans le circuit majeur. Il est même très probable qu’on le retrouve invité dès cette saison à participer à l’un des grands concours.

Jean Ducassou. Photo : Alexia Fasolo

Si Jérôme Costarramone et Jean Ducassou confirment leur très bon début de saison, ils ont alors de belles années devant eux dans l’élite de notre sport.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s