L’exploit est dans l’espoir

Il y a des moments dans une carrière qui restent inoubliables, les titres souvent, mais aussi parfois les opportunités de se mettre en avant. 

Samedi, avait lieu en terres Pontoise un rendez-vous immanquable de la temporada. En effet l’affiche était garnie, deux courses de formelle dans la même journée. La ganadéria Dargelos ouvre le bal dans l’après-midi avec une prestation âpre, dure qui en ferait pâlir plus d’un. Toutes les marraines sont là, les vaches jeunes aux origines redoutables mettent en avant tout le courage de la cuadrilla de Nicolas Commarieu. 

Après la pause restauration et hydratation, l’un ne va pas sans l’autre… c’est au tour de la cuadrilla de Christophe Dussau de défiler au son de la marche cazérienne. La première partie est exceptionnelle, un quasi sans faute. Arrive enfin le moment attendu de tous les Pontois, un jeune du cru vient fouler la piste. Le public est à point pour le recevoir, il devra affronter la brillante Belle, un choix judicieux de Michel Agruna. L’enfant du pays n’est autre que Jules Lorreyte, fils de Vincent, ancienne tête d’affiche des années 90-2000. Il se présente au centre de la piste pour saluer, sourire discret presque timide, il prend ses marques avec deux figures méritoires comme lui conseillent le chef et le cordier. Au troisième, Jules donne tout, un écart sur le saut qui passe au plus près, les tribunes rugissent, s’en suivent plusieurs figures hautes en couleurs pour finir par un écart des meilleurs. Les gradins sont conquis, le papa soulagé, le gamin heureux ! 

Pour ma part, je reste ébahi par le sang froid et la technique d’un gars de 15 ans qui n’a pas ressenti les méfaits de la pression. De plus, le garçon est d’une humilité sans nom, sans « chichi », sans en faire trop, des valeurs malheureusement de plus en plus rares dans la jeunesse montante. Tout cela n’arrive pas comme un cheveu sur la soupe, les dimanches matins ont été longs et répétitifs aux côtés de Jean Marc Lalanne pour en arriver là. Le président lui octroie une vuelta amplement méritée et ô combien fêtée.  Félicitations à Jules et coup de chapeau aux organisateurs qui ont osé programmer cette sortie malgré quelques réticences des instances supérieures. 

Paul.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s