Loïc Lapoudge : marquer l’histoire

Ses classements :

  • Escalot général : 5e (385 Pts)
  • Challenge 1ère partie : 3e 
  • Challenge 2e partie : 4e 
  • Coupe du Mousquetaire : 3e 
  • Trophée Bernard Huguet : Non Classé
  • Vaches sans corde : Non Classé
  • Concours individuel : Vainqueur (Vainqueur à Aire & St Sever, 2e à Dax, 3e à Nogaro, abandon à Mont de Marsan)
  • Escalot/course : 7e (5 Victoires, 4 fois 2e et 5 fois 3e)

Son parcours 2019 :

Opéré d’une épaule cet hiver, Loïc a pris son temps pour revenir à Pentecôte du côté de Samadet. Rapidement, il a su retrouver le rythme et son statut de leader puisqu’il s’est tout simplement imposé lors des deux premiers concours de la saison à Aire et Saint Sever. En plus d’affronter avec brio les Flamenca ou Paloma, il retrouvera également sa partenaire Ibiza pour quelques sorties de haute volée. Malgré une 3e place à Nogaro suivie d’un abandon à Mont de Marsan, il reviendra motivé à Dax pour terminer premier à égalité,  lui permettant de se classer premier sur l’ensemble des concours de la saison. En forme pour cette fin de temporada malgré quelques coups, il est sûr que Loïc Lapoudge aura à cœur d’aller chercher ce cinquième titre pour rentrer encore un peu plus dans l’histoire de notre sport.

Loïc Lapoudge Champion 2019 ?

Le béarnais entamait cette saison sa quinzième (!!!) saison dans l’élite : longévité. Quatre fois titré, vainqueur à multiples reprises de tous les grands concours et encore deux victoires cette année, le bilan est sans appel, Loïc Lapoudge sera bel et bien le grand favori de cette 64ème édition, lui qui participera tout simplement à son… 15ème Championnat en 15 saisons : régularité. 

Quatre fois vainqueur, cinq fois second, il ne doit avoir qu’une chose en tête : devenir le Troisième écarteur le plus titré de l’histoire derrière les légendes Ramunchito et Christophe Dussau, une place honorifique sur ce mythique podium qu’il partage déjà avec Mathieu Noguès. Mais ce Dimanche son adversaire de toujours ne sera pas présent et Loïc devra faire parler sa science de l’écart et ses fameux intérieurs improvisés sur le coup de rein pour aller chercher l’aboutissement ultime de toute une carrière, 12 ans après le premier sacre.

Photo Ganaderia Deyris

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s