Sauteurs : L’élève & le maître

Le grand livre de la Course Landaise regorge de belles histoires passionnantes : des duels fratricides, des passages de relais père-fils, des amis d’enfance qui se retrouvent au sommet… 

Demain à Mont de Marsan, une nouvelle page de cette histoire va s’écrire.

On le sait, les sauteurs vivent une saison délicate puisque c’est un fait : des sept sauteurs engagés cette saison dans l’élite, aucun n’a réalisé une saison complète et tous ont raté au moins une course. Demain, ils ne seront alors que deux pour se disputer le bouclier de Champion de France, mais pas n’importe lesquels : en effet, nous aurons l’occasion de se voir s’affronter pour la toute première fois Guillaume Vergonzeanne et Kevin Ribeiro

Ce qui rend cet évènement unique, c’est que Kevin a tout simplement été formé par Guillaume et son frère Nicolas, d’abord à la gymnastique, puis ce sont eux qui l’ont initié à la Course Landaise.

Si nous avons déjà eu droit avec une superbe image lors de la Nuit du Toro (Kevin réalise le dernier saut de la soirée avec Nicolas Vergonzeanne, l’initiateur de ce spectacle qui vient le conclure : une image pleine de symboles), celle de demain sera également chargée de symboles puisqu’après une saison en duo en 2018 où Guillaume avait poussé Kevin au plus haut, c’est en tant de remplaçant de son ainé que Kevin Ribeiro avait pu participer au concours de Dax et le remporter, lui ouvrant alors les portes du Championnat.
Cette fois-ci ils seront adversaires d’un jour, pour la toute première et la tout dernière fois.

Le maître face à l’élève : quel plus beau symbole que ce passage de relais entre l’ancienne génération et la nouvelle ? Entre l’un qui fera son tout dernier Championnat et l’autre qui n’en est qu’aux débuts de sa carrière ?

Mais parce qu’il n’y a pas meilleure personne pour en parler que le principal intéressé, je vous laisse avec ce message publié par Guillaume Vergonzeanne il y a quelques jours :

« 21 ans de course… 20 ans de formelles… 20 ans de concours…17 championnats de France… Dimanche sera mon dernier championnat ma dernière chance de ramener le sacre… 37 ans contre 18 ans, l’expérience contre la jeunesse, je ferai de mon max et je ne ferai aucun cadeau au poulain…🍀🍀🍀

Si nous savons que l’élève partira favori face au maître, ce dernier pourrait bien avoir envie de lui donner une toute dernière leçon avant de le laisser tracer une carrière prometteuse.

Lequel des deux remportera ce duel si particulier ? A demain pour le savoir !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s